La peinture pour bois : comment préparer le support?

La peinture pour bois : comment préparer le support?

août 28, 2020 Non Par Amine

Quels que soient l’état et la nature du bois, c’est important de le préparer avant d’appliquer la peinture. Ceci afin de faciliter l’application, améliorer l’adhérence et augmenter la durabilité. Voici quelques conseils pour bien vous y prendre.

Choisir la bonne peinture pour bois

Le choix de la peinture peut être considéré comme une étape de la préparation. En effet, il existe plusieurs types de peinture que vous pouvez utiliser en fonction du bois, du rendu désiré et des conditions de l’environnement. On distingue en général entre trois catégories. La peinture acrylique qui est à base d’eau, sèche rapidement et ne dégage pas d’odeur.

La peinture glycérophtalique à base d’huile qui prend plus de temps pour sécher et dégage une forte odeur. Puis la peinture pour bois alkyde qui est à base d’eau et d’huile. Mais il existe aussi d’autres peintures à l’eau, notamment à la caséine ou à gouache. Aussi d’autres peintures à base d’huile comme la peinture bois céramique à froid. Sans oublier les peintures naturelles et biodégradables que vous pouvez acheter ou préparer.

 

Poncer avant d’appliquer la peinture pour bois

Le ponçage est une des étapes cruciales de la préparation du bois. Il est souvent à effectuer pour lisser la surface et lui permettre de bien adhérer le produit. C’est le cas quand vous voulez peindre un bois brut ou neuf. Ce n’est en général pas nécessaire avec du bois ancien qui n’est ni peint, ni verni, ni ciré. Si par contre le bois est déjà verni ou peint, il faudra se débarrasser du produit.

On utilise du papier de verre à grain fin avant d’appliquer un apprêt s’il s’agit d’un bois verni. Pour le bois peint en bon état, on utilise du papier abrasif après avoir lessivé le support, on nettoie puis on ponce de nouveau avec un papier de verre. Si la peinture est écaillée ou abîmée, il faudra recourir au décapage thermique, chimique ou mécanique. La cire quant à elle se retire en ponçant avec de la laine d’acier, après avoir appliqué un décideur à l’aide d’un chiffon.

 

Les autres préparations nécessaires avant de peindre

En plus du ponçage, vous aurez également besoin de nettoyer à l’eau ou à l’aide d’un chiffon (ou brosse) humide, à dépoussiérer et à appliquer une sous-couche. S’il y a un produit à enlever comme la graisse ou la cire, on commence par lessiver et nettoyer à l’eau ou avec un chiffon humide.

Puis on passe au ponçage, avant de dépoussiérer à l’aide d’un balai, d’un pinceau ou de l’aspirateur. S’il y a des trous ou fissures à reboucher, il faudra le faire avant de poncer en utilisant une pâte à bois. Évidemment, vous devez attendre que la pâte durcisse complètement. Une fois que vous avez terminé tous les traitements, laissez sécher le bois aussi longtemps que nécessaire. Puis appliquez une sous-couche ou un apprêt avant de peindre.

 

N’oubliez pas qu’il existe des peintures bois pour intérieur et pour extérieur. Les deuxièmes sont plus élastiques pour supporter les déformations du bois (humidité et chaleur).